Quand les vertiges nous font tourner la tête

 

 

Avez-vous déjà vécu, ou entendu parler quelqu’un qui avait fait une crise de  <<vertiges>> ou encore ressenti des problèmes des vertiges ou d’étourdissement. Des problèmes de vertiges et d’étourdissement sont plus communs que l’on ne le pense. Plusieurs systèmes peuvent en être en cause; le système vestibulaire périphérique (composé des canaux semi-circulaires, des organes otolithiques et du nerf vestibulaire), le système vestibulaire central (noyaux vestibulaires, certaines parties du cervelet et des voies efférentes) (1) certains problèmes cervicaux peuvent également en être la source, tout comme des problèmes cardio-vasculaires.

 

Le système vestibulaire

 Principal système pouvant créer des symptômes de vertiges ou d’étourdissement, ce système est situé soit en périphérie ou au niveau central. Il sert à détecter les mouvements de la tête dans l’espace afin d’intégrer l’action des réflexes permettant à nos yeux de se déplacer lors de mouvements et nous permet de maintenir notre posture dans l’espace et d’assurer notre orientation corporelle (1). Si ce système est atteint des symptômes tels que des vertiges, des problèmes visuels ou des pertes d’équilibre peuvent survenir.

Il faut faire la différence entre la sensation de vertige : Sensation rotatoire, apparaissant souvent de manière intense. Les gens se sentiront souvent « comme dans un manège », « la pièce ou le quadrant tournait », « sensation d’environnement en mouvement alors qu’il est immobile »

La sensation d’étourdissement se décrit plutôt comme la sensation d’être sur un bateau, une sensation de « tangage », ou « d’état d’ébriété », « sensation d’orientation spatiale perturbé » etc. (4)

L’incidence des problèmes de vertiges et d’étourdissements, chez la clientèle adulte, serait de 30%, et augmenterait de façon significative avec l’âge. (2) Chez la clientèle de 65 ans +,  les vertiges et étourdissements auraient un impact sur leur capacité fonctionnelle dans les activités quotidiennes. Ceci pourrait même avoir un impact sur aptitudes physiques, sociales et cognitives (3). Chez la population âgée, ceci peut être relié avec la peur de tomber, de bouger et ainsi amener un déconditionnement chez cette population déjà à risque. Il est donc primordial de prendre en charge ces symptômes, d’en trouver la cause et de réadapter le ou les systèmes atteints. Une prise en charge par un médecin généraliste, avec l’aide d’une équipe de spécialistes (ORL, neurologue, physiothérapeute, etc.)

Chez les sportifs, des symptômes de vertiges ou d’étourdissement peuvent être également perçus pendant ou après l’effort. Si cela se reproduit, il est pertinent de consulter un médecin généraliste ou un médecin du sport afin d’éliminer des causes importantes : cardiaques, centrales, fatigue, état nutritionnel inadéquat, etc.

Finalement, lors de commotions cérébrales, des symptômes de vertiges et d’étourdissements peuvent également être présents. Il faut prendre le temps d’évaluer le système vestibulaire, qui peut avoir été « choqué » par le coup à la tête et ainsi amener des symptômes se rapportant à ceux de la commotion tels que des nausées, des vomissements, des vertiges, des étourdissements, une sensation d’anomalie ou d’état d’ébriété. Bien sûr, le professionnel de la santé, prenant en charge une commotion, doit premièrement éliminer les atteintes centrales.

La physiothérapie peut aider à comprendre et à régler plusieurs problèmes vestibulaires, l’OPPQ a mis un vidéo en ligne afin d’expliquer dans quels cas la physiothérapie peut aider à résoudre les troubles de vertiges et d’étourdissement.

https://oppq.qc.ca/articles_blogue/vertiges-etourdissements-trouble-equilibre/

Références

  • Note de cours : Introduction à la rééducation vestibulaire en physiothérapie. Alain Godbout. OPPQ, 2017.
  • Chan Y. Differentiel diagnosis of dizziness. Current Opinion in Otolaryngology & Head and Neck Surgery. 2009;
  • E et al. A novel, Evidence-Base Approach to diagnosis Acute Dizziness and Vertigo. Neurologic Clinics, Volume 33, Issue 3, Pages 577-599
  • Note de cours : Raisonnement cliniques en rééducation vestibulaire. Alain Godbout. OPPQ. 2015