Pourquoi le mot «Détox» doit être retiré de votre vocabulaire

cure-detoxL’alimentation est de plus en plus une préoccupation majeure pour les gens. En lien avec celle-ci, il n’est pas rare d’entendre parler de «détox » pour de multiples raisons dont la perte du poids, pour « détoxifier » le corps de toxines, etc. Est-ce vraiment nécessaire et cela est-il sans impact négatif sur notre santé ?

Mais qu’est ce que sont les cures « détox » ?

Il est possible de les retrouver sous différentes compositions. En effet, on peut la retrouver sous forme de jus que l’on achète ou qu’on se fait soi-même, sous forme de pilules, de pilulerecettes sur internet, bref, il en existe plusieurs. Par contre, elles possèdent toutes le même but et elles nous promettent toutes la même chose, soit de perdre du poids et de nettoyer («détoxifier») les organes de notre corps des toxines.

Une nécessité ?

Il n’est pas véridique de prétendre que nos organes sont comme des filtres de moteurs qui s’encrassent. En effet, notre organisme est biologiquement conçu pour métaboliser (donc transformer) les molécules circulantes dans notre corps. Nous possédons des enzymes qui permettent de rendre celle-ci solubles afin de les éliminer par l’urine et la bile principalement. Nous n’avons pas de zone de rebut et, donc, nous n’avons pas besoin de faire un « lavement » plusieurs fois par année comme nous le fait croire l’industrie de ces cures et comme nous le faisons avec nos filtres de moteurs ou de poêle d’hiver. Quant à la perte de poids, est-ce que c’est un bénéfice possible de consommer ce type de cure? Pas vraiment. En effet, les gens qui suivent ce genre de cure perdront du poids, oui, mais ce ne sera pas majoritairement de la graisse comme il est souvent souhaité. Cela sera en grande partie de l’eau et des muscles. De plus, lorsque la personne se remet à manger normalement (et des fois beaucoup plus puisque ces restrictions apportent souvent des rages alimentaires) la personne reprend alors tout le poids perdu et parfois plus. Enfin, il n’y a pas non plus de preuves cliniques objectives quant à l’efficacité de ces «cures détox ».

Existe-il des dangers à ce type de cure ?

Tout d’abord, il existe certainement des risques pour les gens qui entreprennent ce genre de « détox » et cela dépendra, entre autre, de la durée  de cette cure. Plus longtemps on suit ces cures, plus on se met à risque.  En effet,  plus le temps de jeûne qu’entraîne ces « détox » est long, plus la personne mettra en danger sa santé. L’organisme manquera d’énergie puisque celles-ci contiennent très peu de calories et manquera aussi de vitamines et de différents nutriments. Il n’est donc pas rare que ces gens se sentent fatigués et ressentent des maux de tête puisque le corps manque, effectivement de « carburant » pour effectuer ses fonctions. Pour compenser à cet apport d’énergie moindre, au départ (les premiers 24 heures) le corps ira gruger dans ses réserves de sucres (glycogène). Par contre, à long terme, il grugera un peu dans ses réserves de gras mais principalement dans ses réserves de muscle et il s’en suivra aussi une perte d’eau. Donc, la mal-de-ventreperte de poids ne vient pas des graisses, mais bien des muscles ce qui n’est pas souhaitable. Aussi, comme mentionné ci-haut, ces méthodes sont très restrictives. Ce genre de restrictions, dépendamment de chacune et du temps quelles sont suivies,  peuvent apporter différents dommages à la santé comme le risque de déshydratation, d’hypotension, des troubles de la digestion (constipations, diarrhées), etc.

Pour continuer, les cures déjà toutes prêtes en magasins contiennent une grande variété d’ingrédients naturels. Par contre, parfois ceux-ci sont des laxatifs stimulant qui sont agressif pour l’intestin : ils augmentent le mouvement de l’intestin et cela désorganise son bon fonctionnement et irrite la muqueuse. Il peut alors s’en suivre une perte de potassium, qui peut être dangereux pour l’organisme. Aussi, on ne sait pas toujours tous les ingrédients qui se retrouvent à l’intérieur de ces produits. La réglementation quant à ces produits n’est pas très sévère. Il est possible d’y retrouver des ingrédients, lorsque consommés en grande quantité, nocifs pour la santé.

Et le prix à payer pour tout cela ?

Ces cures sont la plupart du temps très coûteuses. On peut parler d’environ 200 $ à 300 $ pour seulement boire du jus, par exemple, durant 3-4 jours. Par contre, comme mentionné ci-haut, il n’y a pas de bénéfice à faire ce type de restrictions. Je vous laisse sur une citation du professeur en pharmacologie à l’Université de Montréal, Jean-Louis Brazier : « Il faut en fait manger, être régulier dans sa vie et être équilibré et puis manger normalement, de tout et de bouger, tout le monde va vous le dire, que ce soit les cardiologues, les nutritionnistes [..]. On est déréglé là-dedans, c’est un problème de société et non de « toxicité » ».

Références :

[1] http://pilule.telequebec.tv/occurrence.aspx?id=1295

[2] http://www.extenso.org/article/dietes-populaires-les-risques-pour-la-sante-des-regimes-restrictifs/