C’est Parti !

Je m’étais inscrite au programme de kinésiologie de l’Université Laval en 2013 parce que je savais pas trop ce que je voulais faire de ma vie en fait. J’ai toujours eu la bougeotte, aimer essayer différents sports, faire du plein air et j’avais entendu par les branches que la kin était la science de l’activité physique. Bon bin why-not-yolo-let’s-go inscrivons-nous. Je m’étais aussi inscrite au bacc en communication comme plan B, parce que j’aime bin écrire pis jaser. Mais le plan A a fonctionné 🙂 Très drôle expliquer à sa famille que tu t’en va en kin.


-Kiné-quoi ?

-Kinésiologue grand-maman.

-Et ça fait quoi dans la vie un kinésiologue ?

– Je le sais pas… On s’en reparle dans 6 mois !

Il s’est avéré que le programme était pas mal cool. Pour n’importe qui qui aime bouger, passer la moitié de tes cours en linge de sports, c’est le bonheur. Les laboratoires du cours de performance sportive sont les plus trippants. On est bien loin de Calcul Intégral et de Chimie des solutions du cégep (désolé pour les mauvais souvenirs, je me suis auto-donner mal au cœur aussi) à rester des heures scotchés sur une chaise de plastique où toute sensation dans notre popotin nous quittait après 30 minutes. Non sérieusement, apprendre en détail ce qui se passe dans notre corps, tous les bénéfices que ce dernier retire de l’activité physique est assez impressionnant merci. Sans parler des 10 milles techniques d’entraînement possibles, des différents exercices à faire pour soigner certaines douleurs musculaires, les étapes à suivre en objectif de perte de poids ou de gain de masse, les recommandations minimales d’activités pour la santé, etc. J’ai d’ailleurs vraiment bien aimé le volet  de l’éducation aux saines habitudes de vie.

Or, à continuer à faire du sport durant mes études, à m’entraîner, à appliquer ce que j’apprenais durant mes cours, bref à dépenser beaucoup d’énergie, je me suis mise à manger. Beaucoup. Très beaucoup.

Mon sac de sport était devenu ma boîte à lunch. Je traînais un véritable garde-manger à l’école c’est pas compliqué. Et c’est là qu’est venu mon intérêt pour la bouffe. Enfin c’est faux, j’ai toujours adoré manger (#FoodIsLife obviously), mais c’est durant ma première année en kinésiologie que je me suis vraiment intéressée à qu’est-ce que je mettais dans mon corps. Quels aliments sont bons pour moi ? Qu’est-ce qui va me soutenir pour un entraînement ou plutôt me nuire ? Comment mon alimentation affecte mes performances sportives ? Ces questions sont arrivées autour de janvier juste avant la date limite pour les universitaires  de s’inscrire pour un nouveau programme… Ça pas été trop long dans ma tête… Why-not-yolo-let’s-go on s’inscrit en nutrition.  Intéressant la vie quand même… Où elle te mène !

Logiquement quand on s’inscrit dans un programme, on quitte l’autre. Errrh oups.  Je n’étais pas prête tout suite à dire adieu à la kin, celle où j’ai vraiment trippé, qui m’a montré la base d’un mode de vie sain. C’est pourquoi je continue la kin ‘’on the side’’ de la nutrition. Lentement, mais sûrement haha ! Je n’ai pas 47 crédits par session comme plusieurs me l’on déjà demandé. J’ai simplement un cheminement particulier de p’tite bizarre.

Voilà déjà quelques temps que j’avais l’idée de créer quelque chose de l’fun avec les deux domaines dans lesquels j’étudie. Je ne savais pas trop quoi pourtant…

C’est à la session d’hiver 2015 en nutrition qu’on nous en mis en contact avec les nutritionnistes dans les médias. Ça m’a allumé. J’ai remarqué que j’adore répondre aux questions d’entraînement et de nutrition de mes amis et ma famille. Chercher la réponse (parce que je suis loin de tout savoir et que je suis aussi curieuse qu’eux !!) et leur revenir avec pour en jaser.

L’idée de créer un blog a été une suite logique et est venue vers le printemps. Celle de créer une chaîne YouTube peu après. Un merci énorme à Nicolas Demers, caméraman, vidéaste, photographe, graphiste, homme à tout faire dans le 2.0, qui m’a aidé à réaliser ce projet. La saison d’automne 2015 est prête. Huit vidéos. Quatre de recettes. Quatre d’interview sports et entraînement. Et beaucoup d’articles et de surprises !

Bienvenue dans l’aventure Squats & Fraises.

Après tout, why-not-yolo-let’s-go xxx

simba 1er article