Le taping neuro-proprioceptif ou «Ces fameuses bandes de couleurs»

taping

Le bandage neuro-proprioceptif, souvent appelé K-Taping ou taping neuro-proprioceptif, est de plus en plus visible dans les compétitions sportives de tous les niveaux, mais aussi davantage utiliser par les professionnels de la santé (physiothérapeute, ergothérapeute, chiropracticien, orthopédiste, orthopédistes, ostéopathe, etc.) comme outils thérapeutique complémentaire tant chez les sportifs que chez les personnes présentant une blessure ou douleur non-reliée au sport.

Comment ça fonctionne ?

Ce type de bandage est un bandage avec des fibres élastiques qui sont déjà pré-étirés par les fabriquant (de 15-25% selon la marque). Il peut s’étirer de 120 à 140% de sa grandeur initiale et ainsi s’adapter au mouvement du corps en mimant les qualités élastiques de la peau. La tension du bandage sur la peau permet un léger soulèvement de celle-ci afin d’augmenter l’espace sous-cutané et faciliter la circulation. Ceci permet de favoriser le processus de guérison des structure en favorisant la stimulation des récepteurs situés au niveau de la peau.

taping2Ce bandage peut être gardé de 3 à 5 jours, selon la compagnie, et peut être utilisé lors de l’activité physique intense, sous la douche et dans la piscine. Si la personne ressent des picotements ou brulures à l’utilisation du bandage, celui-ci doit être immédiatement enlevé et la région doit être lavée afin d’enlever la colle. Ce bandage est fait de fibre élastique de polymère enroulées dans des fibres de coton. Aucun latex est utilisé dans sa confection, à moins d’avis contraire du fabriquant.

Il existe plusieurs compagnies vendant le taping neuro-proprioceptif. On peut le retrouver sur internet, en pharmacie ou dans certaines cliniques où des professionnels de la santé l’utilise. Aucune prescription n’est nécessaire afin de se procurer ce type de bandage. Il faut néanmoins s’assurer que son utilisation est faite adéquatement et qu’il est utilisé de façon optimale pour la condition que vous présenter.

Plusieurs marques se retrouvent sur le marché leuko-K (BSN), Spider TechTM, Kinesio® Tape, Kinesio® Tex Tape, Gold TechTM, KT Tape®, Per- formTexTM et RockTape.®  Il est important de bien lire les directives d’utilisation sur la boîte ou de s’informer à un professionnel de la santé formé dans l’utilisation de ce type de bandage afin de bien l’utiliser.

Il est important de se rappeler que l’utilisation du taping neuro-proprioceptif doit se faire en complémentarité à un plan de traitement fait par un professionnel de la santé qualifié lorsqu’il est utilisé après ou en prévention d’une blessure.

Les différentes utilisations 

Ce bandage peut être utilisé afin d’augmenter la proprioception, diminuer la fatigue/tension musculaire, diminuer la douleur, soutenir une articulation, corriger un patron de mouvement ou une posture, favoriser la circulation : drainage lymphatique, circulation sanguine et ainsi diminuer l’œdème. Il est utilisé tant chez les enfants, les adultes, les sportifs et les personnes âgées.

Cliniquement, ce type de bandage peut être utilisé tant en phase aiguë, sub-aiguë ou chronique d’une blessure. En complémentarité au plan de traitement (exercices, thérapie manuelle, analgésie, etc.) le taping neuro-proprioceptif pourra être utilisé pour un certain temps afin de favoriser la guérison, retrouver la fonction, retourner à ses activités (travail, sport, etc.) plus rapidement. Chez certaines personnes, l’utilisation de ce type de bandages permettra un retour au jeu plus rapide ou d’effectuer leur travail sans douleur.

 

Et les évidences scientifiques ?

Les évidences sont manquantes en ce qui concerne l’utilisation du taping Neuro-proprioceptif afin d’améliorer les performances athlétiques chez les personnes en santé, mais il n’y aura aucune preuve que cela diminuerait la performance. (3) Il manque donc encore d’évidences afin de prouver sans aucun doute que le taping neuro-proprioceptif serait à lui seul efficace, mais il s’agit plus d’un outil thérapeutique à utiliser en complémentarité avec d’autres techniques comme mentionné plus haut.

Finalement, je vous conseille de consulter un professionnel de la santé qualifié avant d’utiliser ce type de taping, afin de vous assurer de son utilisation optimale et de prendre en charge de façon complète votre problématique. Des formations sont données dans la région de Québec aux différents professionnels, n’hésitez pas à venir consulter nos physiothérapeutes chez PCN afin d’en apprendre davantage sur son utilisation et sur ce qui est adapté à votre condition.

Pour plus d’info : http://www.pcnphysio.com

Elise-signature - 400

 

 

Références

  1. Taping neuro proprioceptif Niveau 1 : Cours donnée par Atlas Médic. Formateur : Gilles Courchesnes. Québec.
  2. JL Drouin et al. The effects of kinesiotape on athletic-based performance outcomes in healthy, active individuals: a literature synthesis. Journal J Can Chiropr Assoc 2013; 57(4)
  3. Kahanov L. Kinesio taping, Part 1: An overview of its use in athletes.Athletic Therapy Today 2007;12:17-18.
  4. Association Internationale de Kinesio taping, http://www.kinesiotaping.com/about/kinesio-taping-method, 2013. (Visitée le 2 mars 2016)
  5. PHYSIOPEDIA, Kinesioly taping. http://www.physio-pedia.com/Kinesiology_Taping-The_Basics, (visité le 2 mars)