Le mythe de l’aliment interdit

chocolate-cake-1

Pour commencer la saison, j’ai le goût de vous apporter avec moi dans mon bacc de nutrition à l’Université Laval, dans l’univers des nutritionnistes en général.

Avant d’entrer à l’université, j’en pensais bin des affaires. C’est-à-dire, par exemple, le gâteau au chocolat, c’est mauvais pour la santé. Les salades, c’est bon pour la santé. La pizza, les frites, le bacon ça te fait prendre du poids. Point à la ligne. Afin d’être en santé, il faut les éviter.

Eh boboye, mesdames et messieurs, voici une conception bien simpliste que j’avais de la nutrition… (Mais rassurez-moi, j’imagine que je n’étais pas la seule ?? #ÉmôticoneDeLaFilleQuiLèveSaMain #DesAmisS’ilVousPlaît)

Saviez-vous que l’alimentation s’évalue globalement ? Non pas par aliment, ni même par repas ! Saviez-vous même qu’un aliment «santé» est une notion fausse ? (Tatatatan, bruit de tonnerre)

La saine alimentation, en nutrition, se traduit par le concept d’aliments quotidiens, d’occasion et d’exception. Elle est d-i-v-e-r-s-i-f-i-é-e (donc oui au gâteau au chocolat) ET met en priorité les aliments à haute valeur nutritive sur le plan de la fréquence et de la quantité.

aliments-quotidien-doccasion-dexception

«Dekessé» haute valeur nutritive ? J’vous explique. Si vous suivez le blogue depuis un bout, vous savez déjà que les aliments sont constitués de macronutriments (lipides, glucides, protéines) et de micronutriments (vitamines, minéraux). Les lipides et les glucides servent d’énergie au corps. Les protéines sont les matériaux si l’on veut pour construire le corps et les vitamines et minéraux sont des «ingrédients» essentiels à une multitude de réactions chimiques dans nos cellules qui nous permettent de bien fonctionner dans l’ensemble.

Un aliment qui a une haute valeur nutritive, c’est quoi ? Un aliment riche en vitamines et minéraux, riche en fibres, qui a préférablement une quantité appréciable de protéines et qui est pauvre en gras saturés et trans. Des exemples ? Produits céréaliers à grains entiers, légumes, noix et graines, légumineuses, fruits (pauvres en protéines, mais très riches en fibres et vitamines !).

Un aliment à faible valeur nutritive, vous l’aurez deviné, est un aliment très riche en glucides simples, en lipides saturés et trans et pauvre en vitamines et minéraux. Par exemple, les frites commerciales !

Vous savez pourquoi il faut limiter sa consommation de produits transformés (ex : repas congelés) et privilégier les repas cuisinés à la maison ? Parce que le processus de transformation commercial diminue de beaucoup la teneur en vitamines et minéraux des aliments. Sans compter que ce type de produit a souvent une teneur  bien élevée de gras saturés et de sodium (un autre débat…).

Mais faut-il complètement les éliminer donc, les repas congelés commerciaux par exemple ? Non. Il s’agit d’aliments d’exception, à consommer 2-5 fois par mois (si le cœur vous en dit). Autant qu’une salade ne vous mettra pas en meilleure forme, autant qu’un cupcake ne détruira pas votre progression dans un processus de perte de poids. Une alimentation s’évalue sur des mois justement, et non pas sur une journée. Cette notion est bien importante et devrait aider à réduire la culpabilité que certains peuvent ressentir après la consommation d’un dessert !

En gros, ce qu’on apprend à l’école de nutrition est loin d’être un renforcement de la culture des interdits alimentaires. Et en tant que nutritionnistes et futures nutritionnistes, on aimerait bien se décoller ce stéréotype de la peau : celui où l’on crée que des plans alimentaires sans gâteau au chocolat !

Parce que de

  1. C’est inhumain 😉
  2. L’alimentation saine est un principe d’équilibre.
  3. Manger est un plaisir de la vie.

Sur ce, je vous souhaite une bonne fin de soirée ! Moi je m’en vais finir ma salade de quinoa, brocolis et haricots et mon bol de céréales Froot Loops.  #Équilibre

Steph-signature - 400-2

 

Référence : Notes de cours, Nutrition Publique I, Thème VII : Les pratiques alimentaires et environnements, Mme Annie Bédard, Dt.P., M.Sc., Université Laval, Hiver 2016

Source photo gâteau au chocolat : www.pexels.com

Source photo aliments quotidiens, d’occasion et d’exception : www.saineshabitudesdevie.qc.ca