La vérité n’est pas toujours sucrée…

bonbons sucre

Plaisir coupable de nos papilles, le sucre est aujourd’hui pointé du doigt par les professionnels de la santé en raison de son apport en calories superflues ainsi que son absence en nutriments. Si l’on se fie à Statistiques Canada, une calorie sur cinq proviendrait des sucres libres ce qui représente 21,4% de l’apport énergétique quotidien des Canadiens. Saviez-vous que les sucres libres ne devraient pas représenter plus de 10% de notre apport énergétique quotidien selon les recommandations de l’OMS? En d’autres mots, votre consommation quotidienne de sucre ne devrait pas dépasser plus de 50g soit 12 cuillères à thé… Attention! On parle ici de sucres dits libres! Tels que définis par l’Organisation mondiale de la santé en 2015, « les sucres libres sont les monosaccharides (glucose, fructose) et les disaccharides (saccharose ou sucre de table) ajoutés aux aliments (ex. gâteaux, biscuits, tartes) et aux boissons (ex. punch aux fruits, boissons gazeuses) par le fabricant, le cuisinier ou le consommateur, ainsi que les sucres naturellement présents dans le miel, les sirops, les jus de fruits et les jus de fruits à base de concentré ».

Ces recommandations s’appuient sur des données probantes de l’OMS qui « montrent que les adultes qui consomment moins de sucres sont plus minces et qu’une augmentation de la quantité des sucres dans l’alimentation entraîne une prise de poids. » Dr Francesco Branca, Directeur du Département Nutrition pour la santé et le développement de l’OMS, mentionne que ces données ont démontré qu’un apport inférieur à 10% réduit les risques d’obésité, de surpoids et même de carie dentaire. À la lumière de ses informations, il est donc possible de se poser des questions quand l’on pense qu’une canette de boisson gazeuse comme le Coca-Cola contient près de 40g de sucres, qu’une seule cuillère de Nutella contient environ 10g de sucres ou encore qu’une boisson énergisante contient jusqu’à 40g de sucre.

Plus simple à lire qu’à faire…

La diminution de la consommation de ces sucres peut s’avérer difficile puisque nos papilles et notre cerveau sont conditionnés au plaisir que procure cette douceur. Cette dépendance est d’ailleurs alimentée par une composante extrinsèque qu’amène la publicité dans notre quotidien. Les entreprises misent sur ce « péché mignon » qu’est le sucre en nous proposant des tentations de toute sorte. Il est parfois difficile de ne pas tomber dans l’excès. Non mais qui reste complètement indifférent devant les images alléchantes qu’offrent certaines bannières comme Cacao70, Chocolats Favoris, Starbucks et j’en passe?

Toutefois avec l’augmentation des campagnes de sensibilisation sur la saine alimentation, il est possible de mieux comprendre l’intérêt des consommateurs pour les alternatives du sucre; miel, sirop d’érable, sirop d’agave, bref nombreuses sont les suggestions tendance pour modifier les recettes. Mais qu’en est-il réellement de la valeur nutritive de ces substances sucrées?

J’aimerais toutefois prendre le temps de distinguer avec vous les sucres concentrés des glucides afin d’éviter toutes confusions. Tout d’abord, mentionnons que les glucides sont des nutriments essentiels que nous devons absolument ingérer par l’entremise de notre alimentation. Ils forment l’ensemble des sucres présents dans les aliments incluant les amidons, les fibres, les sucres ajoutés et les sucres naturels. Il est possible de les retrouver dans plusieurs groupes d’aliments du Guide alimentaire Canadien tels que les produits céréaliers, les fruits et légumes ainsi que les produits laitiers. Toutefois, les glucides sont aussi présents dans d’autres aliments comme le miel, la confiture, les boissons gazeuses ainsi que les sirops. Dans ce cas, on les appelle plutôt « les sucres concentrés ».

Toutefois, que contiennent, sur le plan nutritif, ces substances sucrées qui semblent croître en popularité ? Il faut se rappeler qu’un sucre, c’est un sucre. Qu’il provienne de la cassonade, du sucre blanc, du miel, du sirop d’agave ou encore du sirop d’érable, d’un point de vue métabolique, une fois digéré, la quantité de calories consommées et absorbées n’est pas différente. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ils ne sont pas plus nutritifs que le sucre blanc. En effet, une cuillère à table de ces sucres concentrés représente tout de même environ 15g de sucres soit la même quantité que le fameux sucre blanc.

Pour ce qui est du miel et du sirop d’érable, de récentes découvertes montrent qu’ils renferment aussi des antioxydants comme des polyphénols. Bien que ces composés semblent prometteurs, leurs effets sur l’humain ne sont pas encore complètement élucidés. Bref, soyez vigilants!

Ainsi, il faut retenir que peu importe la provenance de votre sucre, ça reste une source de sucres concentrés, à consommer de façon occasionnelle et en quantité limitée. La modération a bien meilleur goût, n’est-ce pas!

signature jade

Références

Lefebvre C. (2016) Sucre vérités et conséquences, Édito – Gallimard Ltée, Québec

Brown A. (2007) Understanding Food : Principles & Preparation, Third Edition. Thomson Wadsworth

Organisation mondiale de la Santé. L’OMS appelle les pays à réduire l’apport en sucres chez l’adulte et l’enfant. (En ligne) http://www.who.int/mediacentre/news/releases/2015/sugar-guideline/fr/ (page consultée le 17 janvier 2017)

Gravel, Pauline. Des chercheurs mettent en lumière les vertus du sirop d’érable (En ligne)

http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/389363/des-chercheurs-mettent-en-lumiere-les-vertus-du-sirop-d-erable (page consultée le 17 janvier 2017)

La Presse Canadienne. L’OMS conseille de réduire de moitié la consommation de sucre (En ligne) http://www.lapresse.ca/vivre/sante/nutrition/201403/05/01-4744913-loms-conseille-de-reduire-de-moitie-la-consommation-de-sucre.php (page consultée le 17 janvier 2017)

Niosi, Laurence. Combien de sucre dans vos aliments ? (En ligne) http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/special/2016/2/combien-sucre-aliments/(page consultée le 17 janvier 2017)

Radio-Canada. Tout sur le sucre : 6 questions à une nutritionniste (En ligne)

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/770926/nutritionniste-questions-sucre-clavardage-facebook-live(page consultée le 17 janvier 2017)

Statistiques Canada. Consommation de sucre chez les Canadiens de tous âges (En ligne)

http://www.statcan.gc.ca/pub/82-003-x/2011003/article/11540-fra.htm (page consultee le 17 janvier 2017)

Extenso. Le sucre à fruits, le miel, le sirop d’érable et la cassonade sont meilleurs pour la santé que le sucre de table. (En ligne) http://www.extenso.org/article/le-sucre-a-fruits-le-miel-le-sirop-d-erable-et-la-cassonade-sont-meilleurs-pour-la-sante-que-le-sucre-de-table/ (page consultée le 17 janvier 2017)

Diabète Québec. Les vertus du sirop d’érable : à prendre avec un grain de sel. (En ligne)

http://www.diabete.qc.ca/fr/vivre-avec-le-diabete/alimentation/alimentation-et-nutriments/les-vertus-du-sirop-derable-a-prendre-avec-un-grain-de-sel (page consultée le 17 janvier 2017)

Photo : Pixabay