« La performance, ça n’a pas à être santé »

pilule-gabe

Je l’ai lu, mot pour mot, sur Facebook. Mes yeux se sont mis à saigner. Apparemment, selon certains de nos apprentis entraineurs retrouvés un peu partout sur les réseaux sociaux et qui se proclament eux-mêmes coach ou fitness quelque chose, la santé passe après la shape. Leur message : tu devrais peut-être mettre ta santé en péril, sinon tu n’auras jamais des résultats optimaux.

 Je ne juge pas les buts ni les objectifs de personne. Si ton but c’est de faire du fitness, je vais te dire de foncer. Je vais t’encourager à t’entrainer 9 fois par semaine avec un programme bien construit, à manger ton poulet sec qui ne te satisfait qu’à moitié avant tes compétitions, parce que t’as une discipline de fer et une immense volonté. Je ne peux qu’applaudir tout ça. Mais jamais, je vais te recommander certains produits, dont ceux-ci (qui je sais, circulent dans les centres d’entraînement et/ou commerce), parce que le chemin pour atteindre tes objectifs ne devrait jamais mettre en risque ta santé.

1) Les stéroïdes. Première chose à savoir : c’est illégal. Principale raison pour laquelle c’est illégal : c’est dangereux. Mais oui, effectivement, ça fonctionne très bien pour prendre du muscle. Ceux qui en vendent ont d’ailleurs des arguments très convaincants pour te faire croire que non, tu ne perdras pas tes cheveux, tu n’auras pas des man boobs, que tu ne deviendras pas un homme (si t’es une femme). Mais la réalité est tout autre : tu mets ta santé en péril. Tu risques ta fertilité, la santé de tes reins et de ton foie, l’intégrité de ton système endocrinien (système des hormones) et ta santé cardiovasculaire pour avoir des gros guns.

2) Tout produit agissant sur les œstrogènes. Parce que oui, si tu en prends, la graisse des cuisses et des hanches va peut-être fondre plus rapidement. Mais en diminuant la quantité d’œstrogène dans ton corps, tu augmentes tes risques de développer un cancer du sein, de l’ostéoporose (diminution de la densité osseuse), d’avoir des problèmes cardiovasculaire (car l’oestrogène protège ton petit cœur), en plus de troubler ton cycle menstruel. On se rappelle d’ailleurs qu’avec les menstruations viennent souvent les SPM, donc on peut prévoir des changements dans l’humeur également. Ton vendeur va te dire que c’est temporaire, que ça n’aura pas des effets à long terme. Pourtant, la seule personne à qui je fais confiance quand on parle d’hormones c’est mon médecin. Just saying.

3) Des capsules de fibres. Cette fois-ci, ce n’est pas pour des questions de santé, c’est juste par gros bon sens. Très franchement, des sources de fibres, il y en a plein, dans toutes sortes d’aliments différents. Que ce soit des produits céréaliers à grains entiers en passant par les légumes et fruits de toutes les couleurs ou les noix et les graines, il n’y a aucune raison que tu remplaces ça pour une gélule de psyllium. Même si le vendeur te dit que ça va permettre une meilleure absorption des nutriments, ou que tu ne pourras pas combler tes besoins en fibres autrement. C’est faux. Il suffit de faire attention. Remplacer des aliments pour une pilule est un grave crime pour tout amoureux de la nourriture.

Pour certains, ce que je dis est simplement faire preuve d’un jugement critique et pensent que cet article n’est pas si utile. Pourtant, plusieurs ignorent les dommages auxquels ils exposent leur corps en ayant de tels comportements. Ils ont fait confiance au vendeur qui semblait très bien connaître son affaire, ou encore le garçon/la fille dont ils admirent la shape et qui utilise ces produits. Avec la hausse du pourcentage de la population obèse, s’il y avait une méthode magique, les médecins la prescriraient. Avant de dépenser des fortunes en produits ergogéniques (qui augmentent les performances), parce qu’on ne se le cachera pas, ces produits sont dispendieux, je recommande plutôt d’aller voir un spécialiste de l’activité physique (kinésiologue) ou de l’alimentation (nutritionniste). Tes objectifs prendront peut-être plus de temps à  être atteints, mais tu pourras être sûr de vieillir en santé, et de ne jamais regretter ton choix.

signature-gabe

Références

Gaudet-Savard, T. (Hiver 2016). KIN-3105 – Endocrinologie de l’activité physique [Power Point], Université Laval.

Brunelle, L. (Automne 2015). KIN-3002 – Nutrition, énergie et activité physique [Power Point], Université Laval

Source photo : Pexels.com