J’aime pas courir

madame-qui-court-photo-gabe

Étant entraîneuse dans un centre de conditionnement physique grand public, je vois toute sorte de monde qui vienne me consulter, souhaitant débuter une remise en forme. À chaque début de prise en charge, je pose plusieurs questions pour bien connaître la personne que j’ai devant moi et lui offrir un programme qui lui plaira. À la fin de chaque collecte de données, je fini mon interrogatoire avec la même question : « Est-ce qu’il y a quelque chose que tu n’aimes pas faire en activité physique? ». Là je vois le stress apparaître dans le visage de mon client. Ça se dit tu? Est-ce que je vais les renvoyer chez eux? Et là, ils le disent : «J’aime pas courir ».

À titre de kinésiologue, me faire dire par un client qu’il n’aime pas courir, c’est comme pour une nutritionniste qui se fait dire qu’il n’aime pas les épinards. Pas de problème, on va faire d’autres recettes, mais ça ne veut pas dire que tu ne mangeras pas de légumes. Il existe d’autres sports pour améliorer son cardio que la course, et non, ton cours d’éducation physique au secondaire ne les a pas tous couvert.

Les recommandations de l’American College of Sport Medecine (ASCM) sont simples. On demande de faire 150 minutes d’activité physique modéré par semaine. Ça revient à 5 demi-heures dans une semaine, soit rien d’immense et impossible à accomplir. Mais moi, ce que je veux surtout qu’on remarque, c’est que nulle part on spécifie que ce 150 minutes doit contenir ne serait-ce qu’une minute de jogging. Mais qu’est-ce que tu peux faire d’autre, si c’est pas de la course?

Commence par te questionner par rapport à toi-même. Est-ce que tu es quelqu’un de gang ou quelqu’un de solitaire? Ton horaire est-il stable ou il change sans arrêt? Il existe une multitude de cours de groupe qui sont donnés dans les centres communautaires, municipaux et scolaires. Il y en a pour tous les goûts. De la pétanque au cours de spinning. Il suffit seulement de fouiller un peu. Pour les gens pressés, un kinésiologue peut facilement vous concevoir un entraînement maison sur mesure, en fonction du temps que vous pouvez y mettre et du matériel que vous avez chez vous. Le point est simple, il n’y a pas de raison de ne pas commencer. Et tant que tu n’as pas TOUT essayé, je t’interdis de me dire que tu n’aimes pas le sport. La course, c’est juste UN sport, une option. Je m’en fous que t’aime pas ça, moi non plus anyway.

signature-gabe

 

Référence :

American College of Sport Medecine [www.acsm.org]

 

Source photo :

www.pexels.com